L’Afrique libre ou la mort

Rated 0.00 out of 5 based on 0 customer reviews
0 customer reviews

15,00

L’Histoire se souviendra que l’année 2017 fut celle d’un début de contestation sans précédent depuis la période des indépendances dans les pays d’Afrique de la zone Franc. Le motif de ces mobilisations ? La dénonciation de la Françafrique, terme générique servant à définir le néocolonialisme effectué par l’oligarchie française qui prévaut encore en Afrique au 21e siècle. Ce dernier se matérialisant par les bases militaires françaises présentes sur la terre Mère, l’utilisation du Franc CFA qui appauvrit le continent africain, enrichit les tenants du système néo-libéral hexagonal, et surtout, la collaboration des réseaux occultes de l’Élysée avec les pires sanguinaires autocrates du continent Africain, ces derniers étant bien souvent « placés » à la tête de ces états par l’entremise du prétendu pays des « droits de l’Homme ».

En stock

Description

L’Histoire se souviendra que l’année 2017 fut celle d’un début de contestation sans précédent depuis la période des indépendances dans les pays d’Afrique de la zone Franc. Le motif de ces mobilisations ? La dénonciation de la Françafrique, terme générique servant à définir le néocolonialisme effectué par l’oligarchie française qui prévaut encore en Afrique au 21e siècle. Ce dernier se matérialisant par les bases militaires françaises présentes sur la terre Mère, l’utilisation du Franc CFA qui appauvrit le continent africain, enrichit les tenants du système néo-libéral hexagonal, et surtout, la collaboration des réseaux occultes de l’Élysée avec les pires sanguinaires autocrates du continent Africain, ces derniers étant bien souvent « placés » à la tête de ces états par l’entremise du prétendu pays des « droits de l’Homme ».

À l’initiative de ces manifestations continentales, un homme qui clive : Kemi Seba. Pour une bonne partie de la jeunesse africaine et caribéenne, il est un héros qui a remis de manière médiatique la question de la souveraineté des peuples afros au centre des débats en ce nouveau millénaire. Pour l’intelligentsia africaine (bien souvent formatée idéologiquement par l’Occident), c’est un populiste, un dangereux démagogue qui pousse la jeunesse à l’anarchie, à la haine anti Occident et à la rébellion contre ses élites endogènes. Enfin, pour les autorités françaises, il est actuellement, la plus grosse menace du courant qualifié de souverainiste africain.

Pourquoi ce combat, et jusqu’où ira cette nouvelle génération africaine désabusée et hostile à l’Occident ? Dans ce récit épique écrit dans des conditions périlleuses, Kemi Seba inscrit la lutte contemporaine pour la souveraineté africaine dans les pages de l’Histoire. Une histoire tumultueuse ou géopolitique et résistance locale s’entremêlent pour ne plus être que les deux facettes d’une même pièce face à l’hydre néolibérale.

Informations complémentaires

Poids 265 g
Dimensions 21 x 14.5 x 1.6 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Afrique libre ou la mort”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…